Esprit Libre
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Esprit Libre

Collectif en Mouvement pour la libération des consciences
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

 

 l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas?

Aller en bas 
AuteurMessage
caro
Invité




l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Empty
MessageSujet: l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas?   l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Icon_minitimeMer 2 Avr - 20:04

Bonjour !

je me permets de m'immiscer par ici....
en venant soulever une question qui me..... questionne pas mal,
et en espérant avoir des avis qui me permettront peut-être d'éclairer ma lanterne... ou, mieux encore de nous éclairer mutuellement.

l'aide humanitaire, des pays "nords" vers les "suds" est en vogue....
c'est plutot pas mal que des gens soient motivés à se bouger!

mais......

qu'est ce que cela signifie?

maintenir un rapport d'aidant/aidé,
c'est maintenir leur position de "besoin", de "demande" envers ceux qui peuvent, envers ceux qui savent...

de quel droit sommes nous ceux qui savent?

nous venons apporter de l'argent, ou des moyens, une façon de faire...
on continue ainsi de rendre ceux qu'on aide des "assistés"....

En afrique par exemple, les gens sont convaincus que la France est Terre de tous les possibles, que nous détennons le savoir, la richesse......
quel savoir? quelle richesse?
en allant les "aider" on maintient cette idée qu'ils ont de penser que "eux ils savent et nous non!"
donc nous ne les aidons pas à pouvoir se dire qu'ils peuvent s'en sortir par eux même...

je sais pas si je suis claire....

"l'humanitarisme dispense d'analyser les problèmes en profondeur et d'envisager un changement radical de société"....


Et, pour autant, devons-nous ne rien faire alors? que faire alors?

le truc c'est que sur ces mots là "humanitaire", "aider", les gens ne s'interroge pas..........."aider" c'est forcément bien....

sauf quand il y a "action" il doit y avoir au préalable réflexion... c'est d'ailleurs le titre de votre topic là " le sens de notre action" je crois

dans le domaine de l'humanitaire, la reflexion existe parfois mais trop centrée sur le présent, "au jour J on va leur apporter des choses donc ça sera mieux"

on est dans une réflexion de besoin immédiats seulement...
et quels besoins? peut-être sont-ils en décalage avec les réels besoins...


voilà.
après, dans un second temps, ya aussi le fait que venir maintenir cette idée que nous représentons le savoir et le pouvoir (ha bon?),
ça vient maintenir l'envie des pays sud de venir dans les pays nords....
elle pousse à l'immigration...


bon je suis peut être pas très claire, mais j'en suis à peu près là de mes réflexions... Wink


pour me situer, je suis une brestoise d'origine, immigrée à tours, je termine ma formation d'éduc spé là. j'ai eu le lien avec le monsieur qui a un drôle de cerf ou orignal sur son avatar.. Wink
Bye!
Revenir en haut Aller en bas
clément
Invité




l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Empty
MessageSujet: Re: l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas?   l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Icon_minitimeMar 15 Avr - 12:34

Salut caro,

Cool que tu viennes par ici.

Alors oui, l'humanitaire.

Je suis tout a fait d'accord avec toi sur ce problème d'assistant/assisté. L'aide humanitaire entraîne (ou plutot renforce) une hiérarchie dans le monde entre Nord et Sud. Mais même sans l'aide humanitaire cette hiérarchie existe évidemment déjà. Les exploités, les réfugiés, ont toujours été les Africains, pas les Européens. Mais pour pallier à ça, ont leur donne de l'argent quand même, faut pas tout mélanger ! (je suis ironique hien). L'Aide Publique au Développement, quelle belle idée ! On donne quelques milliards pour que les pays pauvres se développent, c'est quand même bien non? Bon bien sûr faut pas que cet argent aille n'importe où. Avec ça on va construire quelques exploitations de pétrole, comme ça on va pouvoir leur en acheter 3 fois rien puisqu'on a payé l'usine. Et puis on pourra dire qu'on créé des emplois en Afrique ! (Cf asso Survie pour + d'infos)


Bref, je reviens à mes moutons, les aides humanitaires
Y'a la forme aussi qui est critiquable je trouve, même au delà du fond. Bien souvent les aides humanitaires ce sont des projets de petits jeunes qui veulent découvrir le monde, et puis participer à une mission humanitaire c'est cool, ça coute peu ou rien, et puis voilà. Souvent d'ailleurs les projets sont voués à l'échec. On met en place un puit mais personne sur place n'est capable de le réparer une fois que les français se sont barés. On met en place un dispensaire mais y'a pas de toubib, et j'en passe... Bien sûr y'a sûrement des missions sérieuses dans le lot quand même.


Bref pour en revenir au pourquoi et au comment, ces missions humanitaires entretiennent évidemment je pense le culte de l'occident. L'idée d'Eldorado. L'image de la réussite, de l'endroit où les solutions à tous les problèmes se trouvent. Et donc oui, ça pousse encore plus les africains à migrer. Moi ça me dérange pas qu'ils migrent, au contraire, mais ça serait bien qu'on facilite leur migration puisque de toute façon nous avons besoin d'eux en France. La population vieillit, faut payer les retraites, faut du travailleur qui cotise (c'est ça qu'on entend tous les jours non ?). Enfin bon.

Mais alors quoi ??? Pas de missions...? ça serait balot non ? De toute façon c'est mort. Je veux dire que de toute façon le chemin va être très très long pour déconstruire cette relation Afrique/France ou plutôt Sud/Nord. Le système est énorme. La seule chose qui marcherais ce serait de couper tous les liens (économiques, médiatiques, culturels, marchands, touristiques, tout !) entre le Nord et le Sud...
Mais en attendant que babylone explose, je pense que leur amener intelligemment du pain quand ils meurent de faim, ou bien une école, c'est ce qu'il y a de moins mauvais à faire non ? Pour moi en tout cas c'est mieux que de les regarder à la télé comme si l'Afrique était un zoo...

Alors au delà de l'aide humanitaire, je pense que monter des vrai projets, comme celui de patoch' au Guaemala en ce moment (va faire un tour dans la partie "Action" pour des infos), ça c'est vraiment utile, et ça ne dénigre personne... faudrait que patoch' réagisse ici, ça peut être bien...

Bon allez à bientot les gens

Clément
Revenir en haut Aller en bas
patoch
Admin
patoch


Messages : 188
Date d'inscription : 15/11/2007
Age : 107
Localisation : de Brest-même!

l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Empty
MessageSujet: Re: l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas?   l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Icon_minitimeLun 21 Avr - 1:07

Ah l humanitaire c est un grand mot avec lequel je ne suis pas a 100% au clair.

Pour ce qui est de mon point de vue plus global sur l humanitaire en general, je pense que le probleme est que beaucoup de gens veulent partir pour eux avant tout, et que comme vous le decrivez bien en haut c est un faux espoir, meme pire, donner un crayon a un gamin qui n a meme pas de papier pour dessiner c est du foutage de gueule, ah mais bien-sur ca partait d une bonne intention, mais comme le dit chez plus qui “l enfer est rempli de bonnes intentions”, je pense que quand on se pique a travailler avec des gens, des humains, encore plus avec des peuples defavorises, on se doit de reflechir deux fois + aux impacts et consequences de nos actes. D ou la necessite de se renseigner au max sur l orga avec qui on part ou si on monte son propre projet, de le retourner dans tous les sens possible, d y reflechir un max avant de partir pour etre sur de ne pas faire trop de degat, car des degats yen a largement suffisemment.

Car l etiquette ONG est loin d etre saine et ne veut meme quasiment rien dire. Je pense que si l on est pas prêt a donner a fond et a faire les choses sincerement autant assumer sa place de touriste et partir en voyage sans excuses, que de se cacher derriere de faux projets.
Apres il ne faut pas nier que dans tout projet, dans toute action que l on peut faire, bien-sur qu il y aura un but personnel, qui sera de grandir, evoluer, apprendre, echanger, peu importe qu il soit tant qu il reste en second plan et “ethiquetable” bien-sur! Car si son but personnel c est d aller se reposer, visiter, s enrichir ou j sais pas quoi ben la c est sur qu on est loin d une oeuvre sincere.

Ouhai je crois que le tout c est d etre sincere avec sois-meme, faire le point de pourquoi on veut partir, savoir de quoi on est capable, de donner en fin un milliers de questions a se poser, en y repondant SINCEREMENT, sans se cacher derriere de la bonne conscience toute pourri.

Mais bien-sur ca donne envie, on voit des doc avec la misere, des gens qui crevent la dalle, alors on a envie d aller aider les pauv’ ptit enfants, mais quand on est ni docteur, ni infirmiere, bah si on peut toujours enfiler son nez de clown pour aller les faire rire sur leur lit d hopital. Puis meme quand on est infirmiere ou docteur, ou peu importe le projet, la plus grande question et le truc le + important a voir c est sur du long terme, l impact de son action, ya une expresión qu on dit ici “¡Pan hoy, hambre mañana!...” (du pain pour aujoud hui, la faim pour demain), moi aussi j ai reagit comme ca avant, mais sur mon chemin on m a mis des claques et ouah putain ca reveille, mais ca fait du bien!

Puis difficile la position dont tu parles Caro, de Moi je viens t apprendre, car Moi j ai la verite. On l evite au maximum mais c est sur qu on est bourre de convictions qui des fois on peine a changer, mais on se force et ca marche pour la plupart du temps, mais on passe par des droles de moments des fois, du a notre conditionnement, ou on se retrouve avec de sales pensees, mais passage inevitable, ca j ai hate d en parler a mon retour.

Avant de bouger au Guatemala j ai asiste a pas mal de debats-conferences sur le sujet de l ambiguite des ONG et des oeuvres humanitaires, puis vu quelques films qui secouent (dernierement j ai revu Hotel Randwa, et lu le temoignage de Reverien Rurangwa, genocide, bien trash, et la t as les deux versions des ONG, la diabolique et la noble), d ailleurs on va peut etre faire un projet de theatre avec lui

Pour vous dire ici entre volontaires on a tous une version diferente de l humanitaire, mais la sur les 3 qui restent je crois qu on est d accord sur le fait qu on ne fait pas dans l humanitaire, si ce n est que le fait qu on travail avec des humains. Moi j ai pas encore trouve mes mots pour definir cette experience, on pourrait parler de solidarite, d experience perso, de rencontre envers les autres et sois-meme, de voyage par l interieur (non non aucun rapport avec la drogue!)…a definir, ce qui est sur et ca je crois vous l avez capte, c est que c est tres tres tres riche et tres tres tres puissant.

On est ici suite a une solicitude de la municipalite (paradoxe vu ce qui ce passe aujourd hui mais ca c est un autre probleme), on vient repondre a une demande, proposer, echanger, avec un peuple, en difficulte (car l Ixcán est une des regions les + pauvres et qui a le + souffert durant le conflit arme au Guatemala), du coup ici y a pas mal d ONG qui oeuvre justement, mais le probleme c est que la plupart de ces ONG se contentent de verser des fonds monetaires, ce qui ne favorise pas le developpement ici, en + de la coruption de ouf, l argent arrive rarement a bon port entierement et pour l utilisation on est loin de parler de developpement
Ah ca y est, j ai dit ce que je vouláis pas dire “developpement”, bon je rectifie, on passe un coup d main au pueblo en proposant differents ateliers et formation artistiques, basee sur la valorisation de l identite et l eveil avec une invitation a la rebellion qu on lance discretement, car le pouvoir de gringolandia (USA) et du gouvernement est une vrai machine a endormir le peuple, pour mieux le manger, et leur methode sont fortes et vont vite, alors contre ca on donne la pate et + que volontier, c est sur que nous aussi on prefererais voir des guatemalteques a notre place, mais ca vient petit a petit, puis ils se sont tellement battu que la y en a qui sont un peu fatigue malheureusement, et disont que l eau est deja + que tiede (pour ceux qui connaissent la ptite histoire de la grenouille).
Et quand on parle d eveil, de rebellion ou de conscientisation ca peut paraitre, hautain ou deplace, mais je vous assure que quand on voit les methodes d education ici, (formatage, a l encontre de l expression libre et de l epanouissement personnel) notre demarche est loin d etre abusive.

Je suis loin de dire que notre action au Guatemala est parfaite mais elle a la qualite d etre sincere, reflechie, et passé par de multiples actions qui au contraire de rabaisser un peuple, le met en valeur, avec des couleurs et toutes formes d expression possible. Et que chaque pas et chaque action se fait POUR et PAR le peuple.

J aurais des pages entiere a ecrire sur le sujet mais deja deux pages, et en discution live ce genre de debat est milles fois plus interessant, alors Clement tu invites a pote a Brest et on se fait une bouf a mon retour et on en cause!

Caro j t invite a lire la rubrique
https://espritlibre.forumactif.info/expression-libre-f4/culture-au-defi-de-la-mondialisation-t26.htm?sid=dab994658d563ce73502bc5d43f984f2

mais c est hyper interessant de creuser le sujet study
Revenir en haut Aller en bas
https://espritlibre.forumactif.info
caro
Invité




l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Empty
MessageSujet: Re: l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas?   l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Icon_minitimeMar 29 Avr - 15:37

Merci Patoche, et Clément, d'avoir pris le tps de répondre un peu à tout ça...
c'est intéressant...

faut que j'aille voir oui de l'autre coté quelle est ton action au guatemala exactement patoche, et dans quel cadre tu le fais, tout ça tout ça...

juste, je ne pense pas qu'il y ait de toute façon d'action "parfaite"....

cependant, à partir du moment ou déjà avant d'agir on s'est posé la question de "pourquoi on le fait" et autres questions qu'on vient de soulever, j'pense que ça limite les "dégats" parce qu'on est un minimum conscient des choses...
mais je crois que y'a un véritable phénomène de "mode des ong"... et que ça pourrit un peu tout...
comme vous l'avez dit tous les deux les gens partent pour eux avant tout, (en disant "les gens" je généralise à bloc, c'est mal, mais j'entends par là "beaucoup"...)

'fin voilà pour le moment j'ai pas grand chose à ajouter non plus.
y'a surement beaucoup de choses à lire ou à entendre là dessus,
faut juste avoir le tps de fouiller un peu... un de ces quatre peut-être.

bye!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Empty
MessageSujet: Re: l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas?   l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
l'humanitaire : cette aide qui n'aide pas?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Libre :: Ethique-
Sauter vers: