Esprit Libre
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Esprit Libre

Collectif en Mouvement pour la libération des consciences
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €

 

 Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
ankre

ankre


Messages : 95
Date d'inscription : 16/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeJeu 29 Nov - 16:15

L'Assemblée Générale des étudiants en lettres et sciences humaines de l'université de Nantes reste sous le choc des événements d'hier.

Hier, la manifestation réunissant près de 4000 lycéens et étudiants s'est dirigée vers le rectorat et l'a envahi calmement.
Après ¼ d'heure d'occupation, les gendarmes mobiles et la BAC ont chargé le millier de lycéens et d'étudiants qui commençait à se retirer.
Les coups de matraques se sont multipliés et plusieurs personnes ont été rouées de coups.
Enfin, alors que les manifestants étaient sortis du rectorat, plusieurs tirs de flashballs ont été lancés illégalement dont un a touché volontairement à la tempe un lycéen de 17 ans, le blessant gravement à l'oeil. En tout, ce sont au moins six jeunes qui ont été blessés et cinq personnes arrêtées.

L'AG s'indigne de la réponse apportée par le gouvernement à un mouvement pleinement légitime dans ses revendications comme dans ses modes d'action.

Elle condamne la réaction scandaleuse du recteur à l'issue de la manifestation ainsi que son opposition à la tenue d'AG lycéennes. Elle appelle l'ensemble des citoyens, lycéens, étudiants, parents, salariés, solidaires de notre mouvement à manifester dans le calme jeudi 29 novembre à 15h puis à se rassembler à 17h à Hôtel-Dieu pour protester contre les violences policières.

Elle appelle tous les étudiants et les lycéens à continuer leur
mobilisation pour obtenir l'abrogation de la loi Pécresse. Rien ne nous
fera reculer !

Nous demandons :
- la libération de tous les inculpés et l'arrêt des poursuites à leur encontre.
- la fin de l'utilisation des flashballs et des tasers par la police.
- la dissolution de la BAC (Brigade Anti-Criminalité) utilisé pour
criminaliser les mouvements sociaux.
- la fin de la répression policière des mouvements sociaux.

(source:http://nantes.indymedia.org/article/13375)
Revenir en haut Aller en bas
ankre

ankre


Messages : 95
Date d'inscription : 16/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeJeu 29 Nov - 16:19

voici un communiqué de presse qu'on sortie les parents du lycéen
Respect a eux

Communiqué des parents de Pierre Douillard, lycéen blessé au visage par un flashball en manifestation devant le Rectorat de Nantes

Alors que le pronostic médical sur l’oeil de notre fils reste très réservé en cet après-midi, nous, ses parents, voulons savoir quel a été l’enchaînement des faits qui peut conduire la police à viser au visage, avec un flashball, un lycéen désarmé qui n’a même pas 17 ans, alors que son groupe de manifestants s’était retiré du Rectorat et se trouvait sur la voie publique hier soir.

Nous réclamons au Recteur d’Académie (que nous rencontrerons ce soir à 19 heures), au Préfet, au Procureur de la République, une enquête sérieuse sur les faits d’hier soir, non seulement pour Pierre, mais pour défendre l’intégrité physique et les droits de tous les jeunes lycéens et étudiants à manifester pacifiquement.

Par ailleurs, nous demandons à tous les témoins des faits de bien vouloir prendre contact avec nous.

Nous demandons aux professeurs d’accompagner les jeunes lorsqu’ils manifestent sur la voie publique, afin de ne pas les laisser démunis face à l’arbitraire.

A tous les jeunes, nous demandons ne pas céder à la provocation, car c’est justement ce que souhaite ce gouvernement. Unis dans la non-violence active, nous serons plus efficaces.

Luc Douillard, Emmanuelle Lefevre
Revenir en haut Aller en bas
ankre

ankre


Messages : 95
Date d'inscription : 16/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Comparution imédiate   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeJeu 29 Nov - 16:36

Demain à 11h au tribunal de nantes, les 5 personnes qui ont été interpellées hier soir, lors de la tentative d'occupation du rectorat, passent en comparution immediate pour rebellion et un autre truc mais je sais pas quoi...
matin au tribunal lors des comparutions....

elles auront donc passé plus de 36 heures en garde à vue. Leur avocat tente un recours demain matin pour eviter la comparution immediate donc cette info sera confirmée demain matin entre 9h et 10h...

N'ayant eu aucun contact avec les personnes incarcérées nous ne savont pas si elles souhaitent un rassemblement de soutien par contre la famille d'une d'elle a affirmé le souhait qu'il y ait un rassemblement contre les repressions demain
Revenir en haut Aller en bas
ankre

ankre


Messages : 95
Date d'inscription : 16/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeJeu 29 Nov - 16:43

voici le récit par un étudiant de la manif du rectorat

http://nantes.indymedia.org/article/13370

ca vaut la lecture (et y'a d photos pour lé flemmard !)
Revenir en haut Aller en bas
patoch
Admin
patoch


Messages : 188
Date d'inscription : 15/11/2007
Age : 107
Localisation : de Brest-même!

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeMar 4 Déc - 2:28

Citation :
Etat de santé de notre fils Pierre, d'après les médecins du CHU, ce matin jeudi 29 novembre.

Ceci de mémoire (nous ne sommes pas médecins). Merci de prendre connaissance de ce bilan provisoire.
Les parents de Pierre.

Le pronostic reste réservé ce jeudi matin.
Il y a eu hier, grâce à l'examen au scanner, un aspect positif : il n'y aurait pas de rupture du globe oculaire, et donc pas de perte de liquide, ce qui serait confirmé ce matin par une meilleure tension de l'oeil.
Après une telle contusion de l'oeil, on peut espérer un recouvrement progressif de la vue, qui peut cependant prendre plusieurs mois. On peut craindre également une perte de l'oeil.

Mais il reste ce matin deux éléments inquiétants :

- La douleur qui persiste anormalement (qui pourrait être provoquée par une fracture à l'arcade ? )

- Les oedèmes qui occupent plusieurs parties de l'oeil, dont la cornée, l'iris, la conjonctive, et qui empêchent actuellement d'examiner l'état réel de la rétine.

Si ces oedèmes ne devaient pas se résorber spontanément dans les jours à venir, on pourrait suspecter une plaie de l'oeil non ou mal cicatrisée, ce qui nécessiterait la possibilité d'une intervention chirurgicale, pour l'exploration de l'oeil, et éventuellement pour résorber la plaie. Dans ce cas, cette intervention chirurgicale aurait lieu d'ici une ou deux semaines.

Actuellement, Pierre reste hospitalisé.

Précision : Après que la préfecture ait fait état à la presse d'informations plutôt rassurantes « recueillies auprès du CHU », le chef de clinique ophtalmologie nous a téléphoné ce midi pour assurer que ces informations ne peuvent provenir de son service, les médecins étant assujettis au secret médical.



Les parents de Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
https://espritlibre.forumactif.info
ankre

ankre


Messages : 95
Date d'inscription : 16/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeMer 5 Déc - 20:38

le jeune qui fut bléssé n'a finalement toujours pas perdu son oeil et tant mieux
mais ce qui est troublant c'est que le jeune en question est le fils de Luc douillard, qui est un des meneurs de nantes en lutte (les agoras populaire depuis lélection de sarko) et un mec qui bouge bcp dans bcp de luttes, et qui a sa notoriété...un mec embetant en somme
...
et au milieu de 1000 lycéens et étudiants, il est tiré lui a bout portant au flashball, coincidence troublante, quand on voit de nos yeux, les renseignement des forces de vichy, l'efficacité des rg, et des baceux...
Triste coincidence, qui coince quand on parle d'accident
un peu comme un co-accidents...

bref, pensez en ce que vous voulez...
ce n'est pas moi qui ne crierai pas au loup
Revenir en haut Aller en bas
ankre

ankre


Messages : 95
Date d'inscription : 16/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeJeu 6 Déc - 12:39

voici une vidéo crado, elle m'a fait de l'effet...

on le sais bien comment c, d'ailleur les 3/4 du tps on s'prd les coups de matraque..mais là

les étudiants sont kéblo près du mur, et on voit les matraque qui s'abate, ils peuvent pas bouger...et on entend tt les cris, et les journaliste ils filment tranquil, comme si personne se fesait tué en face d'eux, et ca nous sort du terooriste étudiants au 20h...

merde quoi, c des enfants...y'a de plus grands méchants que des étudiants ...
merde...

https://www.dailymotion.com/relevance/search/crs/video/x3htb2_lru-a-nanterre-debut-de-la-charge-d_politics

https://www.dailymotion.com/playlist/x8k39_maelarthur_greves-etudiante-2007-universites/video/x3m7to_bloqueurs-vs-crs_politics
Revenir en haut Aller en bas
ankre

ankre


Messages : 95
Date d'inscription : 16/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeLun 10 Déc - 2:09

Le constat ne suffit pas. Il faut organiser la solidarité

La lutte en cours sur les universités et les lycées de France est confrontée massivement à la répression.

APPEL A S’UNIR ET A AGIR FACE A LA RÉPRESSION

La lutte en cours sur les universités et les lycées de France est confrontée massivement à la répression.

Le 27/11, un lycéen de Nantes, Pierre, a été gravement blessé par la police : un tir de flashball en plein visage.

Le 13/11, un étudiant de Nanterre, Sinan, par ailleurs handicapé et aveugle, a été gazé et molesté suite à la charge des CRS et des gardes mobiles réquisitionnés par le président de l’université.

Des dizaines de personnes sont aujourd’hui blessées suite à cette vague de brutalités.

Dans l’indifférence générale.

Sur la plupart des établissements en lutte, les interventions policières se succèdent comme à Aix, Grenoble, Tours, Toulouse, Caen, Rouen, Rennes, Montpellier, Paris, Nanterre, Nantes, Perpignan, etc avec leur cortège de brutalités, d’usage de gaz lacrymogène, d’humiliations. Même type d’intervention pour les lycées où des blocages ont eu lieu. Les arrestations et les gardes à vues se multiplient.

Des syndicalistes étudiants sont arrêtés à Lyon II, ou encore exclus de l’université pour leur engagement et condamnés comme Naïma à Nanterre.

De leur côté les présidents d’université, véritables despotes locaux, utilisent les vigiles et les services de sécurité comme leur milice privée. Ils menacent les étudiants insoumis de sanctions disciplinaires, réquisitionnent des hordes policières, et, parfois comme à Grenoble et à Rennes. ils frappent eux-mêmes les étudiants !

Le constat ne suffit pas. Il faut organiser la solidarité. Des initiatives locales ont eu lieu comme à Grenoble ou à Nantes. Maintenant, Il faut agir à l’échelle nationale et trouver une réponse unitaire. Pour cela, nous avançons deux propositions :

1) La lutte contre la répression doit passer au premier plan. Un mouvement de lutte ne peut pas laisser ses membres se faire tabasser, menacer et arrêter sans réagir.

2) Il faut organiser une AG nationale du mouvement qui s’empare de cette question et qui accueille tous ceux qui veulent lutter sur ce front, celui de l’unité contre la répression.

Le sens de la lutte acharnée que mène le pouvoir universitaire et politique contre les étudiants et lycéens mobilisés est limpide. L’enjeu dépasse la simple loi d’autonomie, mais concerne aussi la sauvegarde des libertés publiques, le droit de grève, la droit de se réunir. L’enjeu des puissants c’est de criminaliser les luttes sociales, un mécanisme capital aux yeux de la classe dominante qui pense entraver puis briser ainsi toute contestation.

Si nous luttons contre la répression, notre action ne peut se cantonner au monde universitaire ou lycéen. Pour une raison évidente : La violence policière, par exemple, concerne toute la société, elle est la partie visible d'une société inégalitaire qui en même temps qu'elle exploite, réprime tout signe de révolte. Pour une raison profonde : il faut prendre en compte la situation des persécutés de la République, cibles privilégiées de la répression : en premier lieu les sans-papiers traqués et la population des quartiers populaires.

Nous appelons à regrouper les énergies pour l’obtention des revendications suivantes :

· Arrêt des interventions policières sur les campus et les lycées

· Libération des interpelés et arrêt des poursuites judiciaires ou disciplinaires

· Démission des Présidents d’universités ayant eu recours à la violence contre le mouvement

· Dissolution des services de vigiles

· Démantèlement des plans sécuritaires sur les lycées et les universités

* Abrogation des lois sécuritaires scélérates

LA SOLIDARITÉ EST NOTRE ARME !

UNITÉ CONTRE LA RÉPRESSION !

A BAS L’ETAT POLICIER !
Revenir en haut Aller en bas
ankre

ankre


Messages : 95
Date d'inscription : 16/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeLun 10 Déc - 2:11

Vidéo de la Manifestation contre la LRU Ã Caen le 4 Décembre

pourtoutvousdire6.jpg

Commentaire ( à la manière de Jean Pierre Pernot):

Des manifestants qui prennent les braves gens "en otages" en faisant bruler des pallettes sur la route.

Alors ça c'est pas bien...

Il faut surtout pas le faire...

Parceque le feu... c'est dangereux: on peut se faire mal et se blesser.

Et en plus y chantent "vive le feu" et ça c'est de l'incitation à la pyromanie et ça peut aller chercher loin.

https://www.dailymotion.com/video/x3oa6w_manifestation-c...acute; par https://www.dailymotion.com/unicaen
Revenir en haut Aller en bas
Clément
Admin
Clément


Messages : 80
Date d'inscription : 21/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeLun 10 Déc - 12:52

Les vidéos font peur ... Il est où le droit de grève. Il est où le droit de défendre ses droits ? Haha... Et en plus le gouvernement arrive à essouffler les mouvements. A Brest ça reste plutôt timide comme soulèvement.

Mais comme tu dis chris, fini les constats, il faut agir. Allons aux manifs, préparons les mouvements, dans sa ville et ailleurs. Luttons mes amis
Revenir en haut Aller en bas
http://www.esprit-libre.c.la
sylvain

sylvain


Messages : 17
Date d'inscription : 17/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: luttons   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeMer 12 Déc - 15:25

luttons toujours, partout
Engageons le combat
Tissons du lien
Organisons nous
Pour être plus intelligents que leur système faillible
La solution viendra si nous la cherchons chaque jour et chaque jour

Hasta la victoria siempre

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Genera13
Revenir en haut Aller en bas
sylvain

sylvain


Messages : 17
Date d'inscription : 17/11/2007

Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitimeMar 18 Déc - 2:20

« Avez-vous entendu parler de Pierre ? » (Des choses qui n'existent pas, Jean-Luc Porquet dans le « Canard Enchaîné ». Merci à ce chroniqueur vigilant.)


Des choses qui n'existent pas


AVEZ-VOUS entendu parler de Pierre ? C'est un lycéen de Nantes. Il a 17 ans. Voilà deux semaines, le mardi 27 novembre, il est allé manifester contre la réforme sarkozyste de l'université. Il se trouvait sur les pelouses du rectorat, avec un bon millier de manifestants, quand les CRS et les flics sont arrivés, et ont chargé. Brutalement. En tirant au Flash-bail. Pierre a reçu une balle dans l'œil. Transporté en urgence à l'hôpital. Dès le lendemain, le préfet se sentait en mesure d'affirmer aux journalistes que le diagnostic était «plutôt rassurant ». Ce préfet est formidable. Il est plus rapide que les médecins du CHU. Lesquels, deux jours plus tard, estimaient le pronostic « incertain » et relevaient un «potentiel de risque de perte complète de la fonction visuelle » : « Des complications peuvent survenir (décollement de la rétine, glaucome post-traumatique) . » A l'heure qu'il est, Pierre est sorti de l'hôpital. Il a 23 jours dTTT. Et le pronostic est toujours incertain.

Alors, aviez-vous entendu parler de Pierre ? Les médias ont été d'une discrétion de violette à son sujet. Après tout, un gamin qui risque de perdre un œil, ça n'est guère une information. Il n'avait qu'à pas. Il ne nous intéresse pas. Les seules victimes dignes d'attention sont celles auxquelles s'intéresse l'omniprésident Sarkozy.

Savez-vous qu'à Nantes, le jeudi 29, près de quatre mille jeunes ont manifesté pour protester contre les violences policières, et notamment celle-là ? Il semblerait que tout le monde ne trouve pas parfaitement normal le fait que le droit de manifester s'accompagne désormais du droit à avoir un œil en moins. Mais qu'est-ce que quatre mille personnes ? Dans les médias nationaux, rien ou presque.

Savez-vous qu'en fin de semaine dernière 30 universités françaises étaient encore bloquées ? 31 selon SUD-étudiants, entre 13 et 17 selon les anti-bloqueurs de « Libère ta fac »... Et que 41 lycées l'étaient aussi ? Là encore, les médias ont été d'une discrétion remarquable. Après tout, les principaux syndicats lycéens et étudiants Fidl, UNL et Unef ne soutiennent plus le mouvement, donc la ministre Pécresse a gagné, donc les blocages n'ont plus lieu d'être, donc c'est comme s'ils n'existaient pas, donc ils n'existent pas : pourquoi parler de choses qui n'existent pas ?

Pour être informé du fait que les facs françaises bougent, qu'elles bruissent encore de débats, d'assemblées générales, de manifs, de grèves, il n'y avait, ces derniers quinze jours, qu'un seul recours : les sites Internet du réseau Indymedia, à Paris, Lille, Nantes, Grenoble, Toulouse, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, ou Rebel-lyon à Lyon, Bellaciao à Paris, etc. Le tout formant une sorte de vaste place publique où claquent au vent les dazibaos, vivante, engagée, subjective, alimentée par des militants (donc pas forcément fiable : il faut recouper), avec tracts, vidéos, photos, appels à manifester, agit-prop, agendas, etc. Oui, c'est sur ce média alternatif, multiforme ouvert et bordé-lique qu'on pouvait (et qu'on peut toujours) s'en apercevoir, tellement il déborde de contributions ces jours-ci : la loi Pécresse, même assaisonnée de quelques milliards, ne fait tou­jours pas l'unanimité. Une info à transmettre à TF1...


Jean-Luc Porquet


« Le Canard enchaîné » - mercredi 12 décembre 2007 - 5
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Empty
MessageSujet: Re: Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball   Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nantes, un lycéen perd son oeil, tiré au flashball
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Libre :: Actu-
Sauter vers: